Salam Alaykom Après un an et demi de traitement intensif, je suis enfin guérie al hamdoulilah

Je voulais en faire part à mes frères et sœurs qui vivent la même chose, et vous
dire de ne pas désespérer, que la guérison arrive alors qu’on ne s’y attend pas.
Je veux dire par là, plus précisément, qu’on attend la guérison évidemment,
mais il ne faut pas s’attendre à guérir demain ou très rapidement.

Allah décide du moment , mais de notre côté, il faudrait presque faire comme si on
allait jamais guérir et la bonne nouvelle arrive alors qu’on ne s’y attend pas.

J’étais atteinte d’un fort mauvais œil (jalousie surtout), sorcellerie contre le mariage et
possession d’un ou plusieurs djinns (je pense plusieurs car au cours de mon traitement,
j’en ai tué en rêve) Allahou a3lam

J’ai suivi le traitement pendant un an et demi, à savoir, huiles coranisées matin et
soir, miel matin et soir, massages le soir avant d’aller dormir mais je le faisais
aussi le matin.

Je mettais aussi du musk autour de mes parties intimes car j’avais un djinn
amoureux.

J’écoutais une heure à deux heures de rokya tous les soirs en rentrant du travail.

Je faisais mes adhkars du soir, et celles du matin quand je n’étais pas en retard
pour aller travailler. Sinon, je m’endormais toujours en dhikr après avoir fait
mes ablutions et récité les sourates protectrices.

J’ai inclut dans le traitement, en plus des douaas, la sadaqa avec la niya de la
guérison.

Cela d’un part, mais d’autre part, j’ai évolué dans mon dine, je me suis voilée al
hamdoulilah, j’ai radicalement changé mon mode de vie.

J’ai aidé des personnes dans mon entourage aussi à reconnaître qu’elles avaient un
mal occulte en leur expliquant aussi le bien caché.

J’ai commencé à lire des livres sur le dine, à écouter et à aimer le Coran, à
apprendre plus sur notre belle religion et faire da3wa autour de moi et je sais
aujourd’hui que c’est ce que je vais faire jusqu’à la fin de ma vie, qu’Allah
nous guide et nous facilite.

Tout ceci n’a commencé qu’après avoir rencontré une personne, j’avais déjà fait
rokya avant de commencer mon traitement, mais sans résultat, du moins je pense.

Les symptômes étaient bien cachés, alors je vivais ma vie normalement, jusqu’à ce
qu’ils réapparaissent quand j’ai commencé à penser au mariage.

Après une crise, j’ai pris un rendez-vous avec Abou Moussaab( Jalal Maher), et là les premiers
éléments du diagnostic étaient clairs en rapport avec ce que je vivais et
ressentais, les rokyas qui ont suivi ont confirmé mon état.

Alors de temps en temps, j’ai fait une rokya chez Abou Moussaab (Jalal Maher) quand je sentais un
changement, que ce soit dans le mauvais ou dans le bon.

Oum Moussaab m’a fait régulièrement la hijama aussi, ce qui me faisait beaucoup de
bien à chaque fois macha ALLAH.

Le frère Abou Moussaab (Jalal Maher) m’a expliqué dès le début qu’il fallait que je suive un
traitement , que je m’applique dans ma pratique religieuse pour me corriger et
m’a dirigé vers le forum où j’ai pu lire le quotidien de mes semblables et avoir
les conseils dont j’avais besoin.

Et depuis quelques semaines, je me sentais plus légère, plus de symptôme, un
bien-être intérieur et un sommeil reposant surtout. Je me suis décidé à
reprendre un rendez-vous et aucune réaction à cette rokya, ou en tout cas, très
très peu : quelques mimiques des yeux dûes au mauvais œil.

J’ai continué encore mes soins, et j’ai à nouveau refait un contrôle après trois
semaines, et là un bien être pendant cette rokya et plus aucune réaction du
tout, je ne sentais absolument rien à part cette sensation que ma cage
thoracique était grande ouverte, fini le poids qui pesait là et sur mes épaules
alors Al hamdoulilah wa chokro li Lah.

Je pourrais vous en dire encore beaucoup mais je vais m’arrêter là, et vous
souhaite à vous tous qui êtes atteint de sihr, ou 3ayn ou possession ou même
les trois : PATIENTEZ et faites les causes, ALLAH voit ce que vous faites
et IL est très MISERICORDIEUX. Multipliez les douaas et pensez à la sadaqa !
c’est tout en votre faveur.

Un grand MERCI à Abou Moussaab (Jalal Maher) et sa femme pour m’avoir reçue, écoutée, soutenue,
soignée : ALLAH i jazikoum

Abou Moussaab (Jalal Maher) vous êtes la cause de ma nouvelle vie alors vous avez une part dans
toutes mes bonnes œuvres. Qu’ALLAH vous en récompense davantage.

Un grand merci aussi à tous les modérateurs qui donne de leur temps (inestimable
en valeur le temps) pour ALLAH en aidant nos frères et sœurs, qu’ALLAH vous
récompense tous du bien que vous faites, de votre attention, de votre
compassion et qu’IL vous accorde le Firdaws.